Soirée de démonstration de Calligraphie du 25 mars

Démonstration de Calligraphie
Par Tomomi Kurihara
Maître de Calligraphie Japonaise

25 mars 2017

Cette soirée à été organisée à l'initiative de Marette Renaudin, dans le cadre d'une exposition alliant l'Ikebana et la calligraphie à l'Ecole d'Ikebana de Toulouse.

Premiers retours sur la démonstration de calligraphie

Kurihara Kôyô (nom d’artiste), est née en 1964.

Elle est originaire de la ville de Kitakyushu au sud du Japon. Elle commence l’étude de l’écriture (shuji) à l’âge de 4 ans, et l’art de la calligraphie (shodô) à 8 ans, avec le professeur Abe Kôyô. A 20 ans, elle entre dans le cours du professeur Mori Shikyô, et décide de se consacrer à l’étude de la calligraphie. A 26 ans, elle obtient le diplôme de maître, et à 30 ans, elle ouvre son propre cours. Aujourd’hui, elle enseigne à plus de 200 élèves, âgés de 3 à 75 ans.

Elle réalise régulièrement des expositions et des démonstrations, notamment avec des musiciens, des céramistes, des artisans d’arts et photographes, dans tout le Japon, mais aussi en Europe.  En 2015, elle a présenté ses œuvres en Belgique et en Hollande, et 2016, a participé à un festival en Corse. C’est sa quatrième venue à Toulouse. Tomomi Kurihara est venue pour la première fois en 2002 réaliser une démonstration en duo avec sa mère, Tajima Shunko, grand maître d’Ikebana de l’école Senshin-Ikenobo. Et en 2010, elle était l’invité d’honneur de l’exposition avec le céramiste japonais Rizü Takahashi. En 2013, elle nous avait proposé une exposition de Kakemono, entre modernité et tradition. Cette année, elle nous présente ses nouvelles créations artistiques en osmose avec les « ikebana ».  

 

Tomomi Kurihara est invitée  à réaliser une exposition au musée oriental Georges Labit, à Toulouse, en novembre 2017.

Certaines œuvres réalisées lors de la soirée de démonstration seront exposées à cette occasion.