Propos sur l’Aïkido

Il n’y a pas d’ennemi dans l’Aikido. Il est faux de penser qu’avoir un adversaire ou un ennemi, ou essayer d’être plus fort que lui et de l’abattre soit le vrai Budo. Le vrai Budo n’a pas d’adversaire, le vrai Budo n’a pas d’ennemi. Le vrai Budo est de devenir un avec l’univers.

L’objectif de la pratique de l’Aikido n’est ni de devenir fort ni de faire tomber un adversaire. Il est aussi nécessaire d’avoir son cœur au centre de l’univers que, si peu qu’on le puisse, d’aider à maintenir la paix entre les peuples de la terre.

L’Aikido est comme un compas qui permet à chaque personne d’accomplir son propre destin, aussi qu’une voie d’unité et d’amour.

Entraînez vous constamment dans le monde du visible et entraînez vous aussi dans le royaume de l’invisible jusqu’à demeurer librement et simultanément dans les deux sphères.

C’est l’Esprit qui éduque le corps. Par conséquent, c’est le corps qui doit aller avec l’esprit en pratiquant.

Un homme ne peut pas travailler sans son corps. Le corps seul, si peu que se soit, ne peut accomplir aucun travail digne d’un être humain. C’est seulement quand le corps et l’esprit coopèrent qu’un être humain peut accomplir un travail digne de lui.

Il n’est dorénavant plus question de qui est rapide, et qui est lent. L’Aikido est le principe de non-résistance.

BU est un idéogramme composé des signes :

« Arrêt » et «  lance ».

On le traduit généralement par « martial » ou « militaire ».

O Sensei le prenait au pied de la lettre  comme :

Arrêt de la destruction.

Souvenez vous,  dans la pratique de l’AIKIDO que :
L’Aikido décide de la vie et de la mort en un seul coup, ainsi les étudiants doivent suivre soigneusement les enseignements de leur instructeur, et ne pas se mesurer les uns aux autres pour savoir qui est le plus fort.
L’entraînement devrait toujours être mené dans une ambiance plaisante et joyeuse.
L’instructeur enseigne seulement un aspect de l’art. Ces diverses applications doivent être découvertes par chaque étudiant à travers une pratique et un entraînement incessants.
Ne forcez jamais quelque chose de manière peu naturelle ou déraisonnable. Si cette règle est suivie, alors même les vieilles gens ne se blesseront pas et pourront pratiquer dans une ambiance joyeuse et plaisante.
Le but de l’Aikido est d’entraîner la conscience et le corps et de produire des gens sincères  et ardents.
Remporter la victoire c’est défaire le désir de compétition dans sa propre conscience.

Ne regardez pas les yeux cela limite votre vision.
Sentez avec l’esprit.
Gardez votre point de vue à l’extérieur du corps et permettez lui de vous parler.
Vous diriez « recevoir des messages » de votre corps.
Ecoutez le Hara : que vous dit-il ?
Ecoutez chaque cellule. Ayez l’intuition du message de l’esprit.

L’esprit d’Aikido est un mélange de soi avec l’amour, l’unité et la perfection de Dieu.
L’esprit d’Aikido est la joie de toutes choses, connues et inconnues, vues et non vues, senties et non-senties de toute chose ouverte ou cachées.
L’intégration de toutes les dichotomies de l’expérience universelle dans la parfaite paix.
Ceci est l’Aikido.
L’esprit ne peut être dans le corps car l’esprit est plus grand que le physique, mais l’esprit est toujours totalement conscient du corps et de toutes ses énergies. Sentez le corps à partir de l’esprit.
Fermez les yeux et sentez chaque partie du corps physique et le corps énergétique autour de lui et dans lui. Ouvrez les yeux et faites de même, ne focalisez pas vos yeux, ainsi vous atteindrez une seconde vue. Ceci est naturel.

Ne regardez pas par vos yeux,  car cela limite votre vision.
Sentez avec l’esprit.
Devenez la divine présence qui voit tout.
Tous mouvements physiques sont secondaires à cela.

Gardez votre point de vue en dehors du corps et permettez lui de vous parler.
Vous diriez « recevoir des messages » de votre corps.
Ecoutez le Hara : que vous dit-il ?
Ecoutez chaque cellule.
Ayez l’intuition du message de l’esprit.
Chaque cellule est divine car elle est création.

Le corps est l’enfant en tutelle de l’esprit et l’esprit doit être le parent aimant de l’enfant et ne pas négliger ou ignorer l’enfant.
Ecoutez ses informations et besoins avec amour et fermeté.
Si un enfant souhaite jouer avec quelque chose qui le blesserait, le parent, bien sur, ne le laissera pas faire.
Un bon parent ne permet pas à l’enfant d’aller indiscipliné et sans surveillance.
Passez du temps avec l’enfant et être ferme avec douceur et amour.
L’enfant est divin mais le parent a une plus grande expérience et guide l’enfant sans injurier la divinité de l’enfant.

Il y a plusieurs niveaux dans le corps. Chaque niveau est une expérience différente ; connaissez chaque niveau.
Amener chaque niveau a son potentiel divin et vous aurez l’Aikido.

Ainsi  parlait … MORIHEI UESHIBA

 

« AI » veut dire « amour », j’ai décidé de nommer mon unique Budo « Aikido », quoique « Aiki » soit un terme très vieux. L’Aiki n’est pas une technique pour combattre ou vaincre un ennemi. C’est le moyen de réconcilier le monde et réunir les êtres humains dans une famille. Le secret de l’Aikido est de nous harmoniser avec le mouvement de l’univers lui-même. Celui qui a découvert le secret de l’Aikido a l’univers en lui même et peut dire « je suis l’univers ».

Je ne suis jamais battu quelle que soit la vitesse d’attaque de l’ennemi. Non que ma technique soit plus rapide que la sienne. Ce n’est pas une question de vitesse. Le combat est terminé avant d’avoir commencé. Quand un ennemi veut me vaincre, il doit d’abord briser l’harmonie de l’univers. Donc, au moment où il a l’intention de se battre avec moi, il est déjà battu. Il n’existe aucune mesure de temps, rapide ou lente. L’Aikido est la non-résistance. Puisqu’elle est non-résistance, elle est toujours victorieuse.

Ceux qui ont un esprit perverti, un esprit belliqueux, sont vaincus dés le début. Alors, comment pouvez-vous redresser votre esprit perverti, purifier votre cœur et être en harmonie avec les activités de toutes les choses de la nature ? Vous devez d’abord  faire votre le cœur de Dieu. C’est un grand amour omniprésent en tous lieux et en tout temps. Il n’y a pas ni désaccord ni ennemi quand l’amour existe. Ceux qui ne sont pas d’accord avec ceci ne peuvent être en harmonie avec la nature et l’univers. Leur Budo est celui de la destruction. Ce n’est pas le Budo. Se mesurer, gagner ou perdre, ce n’est pas le vrai Budo. Le vrai Budo ne connaît pas la défaite. Gagner veut dire gagner sur l’esprit de désaccord.

Ne regardez pas les yeux de votre adversaire ou votre esprit sera capté par ses yeux. Le vrai Budo est l’acquisition de l’attraction par laquelle vous tirez le corps entier de l’adversaire. Tout ce que j’ai à faire set de me maintenir dans cette voie.

Il n’y a ni ennemi, ni adversaire. Vous avez tord si vous pensez que le Budo signifie avoir des adversaires et des ennemis, d’être fort et de les abattre. Le vrai Budo est l’union avec l’univers.

En Aikido, il faut vouloir la paix entre les êtres humains dans le monde et non-désirer être fort et ni s’entraîner seulement pour battre un adversaire. Quand quelqu’un me demande si les principes de mon Budo s’inspirent de la religion, je dis non. Les principes de mon Budo éclairent les religions et leur ouvrent la voie. Etre calme quelles que soient les circonstances où l’on attaque. N’avoir aucun attachement à la vie ni de désir de mort et avoir l’esprit libre, non seulement quand on est attaqué, mais aussi dans sa vie quotidienne. Le vrai Budo est amour. L’Aikido don de la vie et non pas s’entretuer ni se battre contre les autres. L’amour est un Dieu protecteur de toute chose. Rien ne peut exister sans lui. L’Aikido est la réalisation de l’amour. Je ne me fais pas d’amis parmi les hommes, mais je suis ami avec Dieu.

L’Aikido ne qualifie pas les choses « bonnes » ou « mauvaises », l’Aikido garde toute chose dans un développement et un accroissement constant et sert à l’aboutissement de l’univers.

En Aikido nous contrôlons l’esprit de l’adversaire avant de lui faire face. Nous devons avoir une vue complète du monde. Nous lions et unifions les adversaires par la volonté de l’amour. Par amour nous sommes capables de purifier les autres. Comprenez l’Aikido d’abord comme un Budo et ensuite comme la voie pour servir et construire la famille du monde. L’Aikido n’est pas pour un seul pays ou une seul personne. Son unique but est d’accomplir le travail de Dieu.

Le vrai Budo est un esprit de réconciliation entre les êtres.

La réconciliation permet l’aboutissement de chacun. La «  voie » signifie être uni avec la volonté de Dieu et la pratiquer. Si nous nous en écartons, même légèrement, ce ne sera plus la voie. Nous pouvons dire que l’Aikido est un moyen d’écarter les démons par la sincérité de notre Kokyu et de transformer le monde démoniaque en un monde de l’esprit. C’est la mission de l’Aikido. L’esprit démoniaque sera battu et l’esprit s’élèvera victorieux. L’Aikido portera ses fruits dans le monde.

Sans le Budo une nation va à sa ruine car le Budo est la source des activités. Ceux qui s’engagent dans l’Aikido devront ouvrir leur esprit, écouter la sincérité de Dieu à travers l’Aikido pour comprendre le rôle purificateur de l’Aikido, le pratiquer et s’améliorer sans heurt. Commencez à cultiver votre esprit, non pour corriger les autres, mais pour corriger leur esprit. Ceci est l’Aikido C’est la mission de l’Aikido  et cela doit être la vôtre.