Pratique d’été 2013

Peut-être commençons nous à entrevoir  que l’Aikido n’est pas, n’est plus, ne sera pas,  une pratique de développement personnel.

Et si les moments passés furent dans la joie et le sourire, c’était grâce à une approche de nos mouvements toujours liée à la quête des lois qui régit la Grande Nature.
Loi de la gravité, lois du masculin/féminin, loi des croix… Cela dans l’attention de nos respirations et des cercles, le tout baignant dans le mystère de 1+1 =1

Et même si les mots exprimés n'ont flottés que dans le plaisir ou le déplaisir, nos carapaces épaisses sont devenues fragiles.

Bernard Bleyer