Quand les arbres se lisent

Quand les arbres se lisent.

Un jour de pluie, trouver un arbre, pas trop haut dans lequel vous pourriez vous blottir comme un oiseau.

Fermez vos yeux un instant et gouttez l’eau sur votre visage.

Cessez vos tergiversations.

Laissez vous mouiller
Laissez vous tremper
Laissez vous rincer

Pudiquement, humblement, soyez

L’arbre et la pluie se câlinent dans un chuchotement de gouttes.

Peut être,  serez-vous accueilli

Peut être, vous raconteront-ils le silence.

Peut être !

 

Bernard