25 et 26 mai : stage avec Sasaki senseï

Je me suis levé ce lundi matin avec le corps quelque peu endolori mais étonnamment sans aucune courbature. Au contraire, après les ablutions et tout au long de la matinée je me sentais habité par une légèreté intérieure, comme si un vide doucement énergétique s'exprimait au travers de chaque geste du quotidien. Et comme si chaque mouvement irradiait encore un faible éclat de cette Intensité travaillée ces deux derniers jours. Nous avons aussi beaucoup et profondément respiré. Je devais être encore rempli de cet air rempli de conscience.

Entre deux occupations bureaucratiques mon esprit revenait sur tous ces moments de tensions / craintes / bonheur / relâchements / douleurs / rires / confusions / compréhensions / maladresses / lourdeurs de mon corps / légèretés et soudaines accélérations / tout cela vécu entre les mains de Sasaki Senseï.

Son attention immédiate quant à mes limites, son rythme redoutable pour me les faire dépasser. Ses / tes paroles pour guider nos pas et éclairer notre lecture.

Il me tardait la séance de ce soir pour nous frotter encore à ces exercices. Honnêtement, il nous manquait vos deux moteurs ! Mais il y avait du monde et chacune et chacun avait son mot à dire, son expérience à partager. Toutes et tous se sont appliquer à tenter de retrouver les points majeurs de l'expérience. Oui, il y avait de l'enthousiasme... Inspir et Intensité !

Jean-Marc

Ce fut un stage encore plus fort, plus intense que les années précédentes.

Nous avons eu tous le même ressenti, les 2 jours de pratique étaient différents des précédentes sessions.

Je me sentais tellement petite, mais j’avais plein de joie et tellement envie de le suivre, de lui rendre toute l’intensité qu’il avait à nous faire partager tous ces trésors. Il était soucieux de nous donner l’essentiel. Nous sommes privilégiés d’avoir droit à tant de cadeaux.

Nous ne pourrons jamais assez le remercier.

Merci Bernard, de rendre cela possible.

Carine

Le livre de Sasaki Sensei s'ouvre sur le tatami, il nous découvre une à une quelques pages et nous invite ensuite au travers des techniques proposées à le lire avec intensité à l'intérieur de notre corps, de notre respiration, de notre esprit.

Les mots mêlés au mouvement, puis aussi démêlés, m'emmêlent avec bonheur, me questionnent, m'encouragent, m'agitent...

Une joie s'installe petit à petit avec les autres, avec soi, comme un rapprochement inattendu.

...une respiration...

Linda

I ku mu , trois mots, trois sons rayonnants et plein de lumière pour se sentir vivant !

Et tout à coup inspirer et expirer sous les vents des paroles merci !

Marie-Elisabeth

3 séances. Le senseï nous entrouvre quelques portes. À chaque fois j’aurais aimé continuer, me fondre encore et encore dans l’exercice, si simple en apparence et immense à l’intérieur. Mais on passe au suivant et au suivant encore. Je suis conscient de ressentir un peu de tristesse à ne rien pouvoir ainsi approfondir. Ne pas pouvoir me rassurer d’avoir fait quelque progrès dans l’exercice demandé. Pourtant à la fin de ces deux jours quelque chose a changé, de ténu et d’impalpable, d’inexplicable aussi. Une envie de faire, d’avancer, une impulsion fraiche. Et je devine qu’au travers des différentes facettes abordées par le senseï, c’est son implication, son intensité, son rayonnement, sa présence, à la fois douce et directe qui nous touche, nous fait bouger et nous pousse à nous transformer. Un grand merci à Bernard de nous conduire ainsi en nous faisant partager de telles rencontres.

Frédéric

Il se dégage un grand sentiment de gratitude et celui d’être privilégié d’être là. Une urgence de saisir chaque instant de ces précieux enseignements offerts en toute simplicité.

Aussi une grande joie. Pas celle d’avoir réalisé quoi que ce soit, mais celle de voir des cairns posés sur le chemin à parcourir. Des points de repères pour ne pas se perdre, des règles à appliquer dans l’utilisation du corps et de la respiration. A travailler encore et encore. Le livre reçu sera un grand soutien dans ce travail. Ceux qui nous précèdent ont ouvert une voie et nous invitent à les suivre !

Mathieu